Maître Pagano : avocat conseil en droit des victimes et familles à Cagnes-sur-Mer

Conseils de Maître Pagano aux victimes des préjudices corporels

L’optimisation de votre indemnisation reposera sur la qualité du dossier que vous aurez constitué (avec l’aide du cabinet).

Il est donc très important, dès le départ, de conserver tous les documents médicaux et administratifs relatifs à l’accident (en original si possible, sinon en photocopie).

 

Plusieurs dossiers sont à constituer :

1°) Dossier médical :

  • Certificat de constatation des blessures (ou certificat médical initial) délivré par l’hôpital

Veillez à ce qu’il soit complet et n’omette aucune blessure ni lésion, même si elles peuvent sembler minimes de prime abord (par exemple, ne pas oublier les chocs dentaires)

  • Comptes rendus opératoires
  • Copie du dossier médical hospitalier complet, à commander directement auprès de l’hôpital (radios, IRM, scanner, écographie, analyses…)
  • Ordonnances et prescriptions diverses (kiné, infirmière à domicile, tierce personne, maison de repos, matériel médical…)

2°) Dossier administratif :

  • Arrêts de travail
  • Constat amiable
  • Dépôt de plainte le cas échéant
  • Échanges avec votre organisme social et votre mutuelle (relevés de remboursements des soins et dépenses médicales)
  • Contrat de police judiciaire si vous en possédez une

3°) Dossier pour permettre de calculer l’incidence professionnelle :

  • Vos avis d’impôt sur le revenu des deux années précédant l’accident
  • Vos fiches de paie avant/après l’accident
  • Justificatifs des indemnités journalières perçues suite à l’accident

Pensez par ailleurs à prendre des photographies datées de vos blessures au fur et à mesure de leur évolution.

Important à savoir :

  • La voie civile est aussi efficace que la voie pénale.
  • La voie transactionnelle n’est pas à écarter.
  • Le client et le cabinet déterminent ensemble la voie la mieux adaptée.
  • Toujours conserver les originaux de toutes les pièces médicales, de remboursement de la Sécurité sociale et de la mutuelle.
  • Les compagnies d’assurances sont des sociétés commerciales, elles visent avant tout la défense de leurs propres intérêts financiers et mettent tout en œuvre pour arriver à une indemnité réduite.
  • Les compagnies d’assurances incitent les victimes à relationner directement avec elles et à accepter des transactions souvent peu favorables en dehors de toute assistance d’un avocat spécialisé et indépendant.
  • Ne jamais se rendre seul aux convocations des médecins désignés par les compagnies d’assurances.
  • Il est très important pour vous que vous soyez assisté et défendu par un avocat spécialisé (titulaire du diplôme de spécialisation), doté d’une solide expérience et indépendant des compagnies d’assurances afin d’obtenir l’indemnisation complète et optimale de l’ensemble de vos préjudices : physiques, psychologiques, patrimoniaux et professionnels.
  • Ne pas signer de procès-verbal de transaction avec une compagnie d’assurances sans avoir fait vérifier au préalable qu’elle est conforme à la jurisprudence habituelle en la matière.
Lois